Mathieu Grenet

Docteur en « Histoire et civilisations » de l’Institut universitaire européen de Florence (2010), Mathieu Grenet est maître de conférences en histoire moderne à l’INU Champollion d’Albi, chercheur au sein de l’UMR 5136 Framespa (Thématique 1, « Logiques du commun »), membre junior de l’Institut Universitaire de France (2019-2024) et directeur de la rédaction de la revue Diasporas. Circulations, migrations, histoire (https://diasporas.revues.org). Il est l’auteur de La Fabrique communautaire: les Grecs à Venise, Livourne et Marseille, 1770-1840 (Rome et Athènes, 2016), ainsi que de plusieurs articles sur les mobilités internationales, les contacts interculturels et les constructions identitaires en Méditerranée à l’époque moderne. Il a récemment été chargé de la coordination des chapitres portant sur l’histoire moderne pour un Atlas des migrations en Méditerranée, de l’Antiquité à nos jours (Arles, 2021), et s’intéresse en particulier aux réseaux consulaires en Méditerranée moderne, au sujet desquels il a récemment coordonné plusieurs volumes collectifs: De l’utilité commerciale des consuls. L’institution consulaire et les marchands dans le monde méditerranéen, XVIIe-XIXe siècles ([dir. avec Arnaud Bartolomei, Guillaume Calafat et Jörg Ulbert] Rome et Madrid, 2018), Consoli e consolati italiani dagli Stati preunitari al fascismo, 1802-1945 ([dir. avec Marcella Aglietti et Fabrice Jesné] Rome, 2020), et La maison consulaire: espaces, fonctions et usagers, XVIe-XXIe siècle (Aix-en-Provence, 2021).

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search