Maria Lucia De Nicoló

Maria Lucia De Nicolò, professeure à l’Université Alma Mater de Bologne, concentre son activité de recherche sur l’origine et l’évolution économique et sociale des communautés côtières, et sur l’histoire des activités de pêche en Méditerranée moderne. Elle a participé à de nombreuses conférences nationales et internationales, publié plus de 200 articles et a été directrice scientifique de projets visant à valoriser les identités locales et le patrimoine culturel. Elle a été chargée de cours à l’École des arts et du patrimoine culturel de l’Université de Bologne, enseignant l’histoire de la Méditerranée à l’époque moderne, l’histoire de la Renaissance, l’histoire de la ville et du territoire, l’exégèse de la documentation. Elle a par ailleurs organisé et dirigé l’école d’été internationale “Mediterraneo” à l’université de Bologne (2007-2011).
Directrice du musée maritime de Pesaro depuis 2006, ses publications les plus récentes sont : “Mediterraneo dei pescatori Mediterraneo delle Reti” (Rerum Maritimarum, 19, 2016) ; Società costiere e historiografia marittima in Storia e piccole patrie (R.P. Uguccioni, Ancona 2017) ; “Évolution de l’engin de pêche gangamo ( ganguy ) en Méditerranée de l’Antiquité au début de la période moderne et débat sur la durabilité du chalutage” (Écologie historique des bassins semi-fermés, 21, Études régionales en sciences marines, 2018) ; “Del mangiar pesce fresco, ‘salvato’, ‘navigato’ nel Mediterraneo. Alimentation, marché, pêcheries ancestrales (14e-19e siècles)”, (Rerum Maritimarum, 21, 2019).

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search