Anthony Santilli

Anthony Santilli est responsable du Centre de recherche et documentation sur le confinement politique et la détention – îles de Ventotene et Santo Stefano. Il participe au groupe de travail pour la rédaction du projet muséologique pour l’Ergastolo sur l’île-prison de Santo Stefano, constitué par le Commissaire extraordinaire du gouvernement italien dans le cadre du projet de requalification de l’établissement carcéral. Doctorant de l’Université des études de Naples « L’Orientale », en cotutelle avec l’Université Aix-Marseille, ses recherches portent sur la relation entre insularité et relégation dans l’Archipel des îles Pontines entre les années 1840 et la fin de la Seconde guerre mondiale.  Il concentre son attention sur les sociétés insulaires afin de saisir l’impact des mécanismes de contrôle sur la marginalisation des sujets indésirables et sur les sociétés appelées à les « accueillir ». La comparaison entre les différents espaces insulaires, étendue à d’autres études de cas en Méditerranée occidentale, a pour but de mieux saisir les particularités nationales respectives.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search